La castration

La castration est une procédure qui consiste en une ablation des organes reproducteurs :

les testicules chez le chien mâle, les ovaires seuls (ovariectomie) ou les ovaires et l’utérus (ovario-hystérectomie) chez la femelle.

Indications et intérêts de la castration

Rendre inapte à la reproduction (stérilisation)

Pour les femelles, cette stérilisation assure de ne pas avoir de portée non souhaitée.

Pour les mâles et les femelles, la stérilisation est un moyen d’empêcher la reproduction d’animaux présentant des maladies héréditaires que l’on souhaite faire disparaître. Cette méthode est donc utilisée pour des programmes de sélection et d’amélioration des races.

La stérilisation est une obligation légale pour les chiens de première catégorie.

Confort des propriétaires

La castration est le plus souvent une intervention dite de convenance.

Pour les femelles, elle permet de supprimer les désagréments des chaleurs (pertes, attirance des mâles).

Certaines chiennes sont également prédisposées aux pseudogestations (« grossesses nerveuses ») après les chaleurs. La castration supprime également ce trouble qui est lié au cycle hormonal.

La castration peut également aider à traiter certains comportements indésirables, qui concernent plus souvent des mâles :

Elle peut être bénéfique chez les chiens présentant une agressivité de dominance (envers les hommes et/ou les autres chiens) ; cette mesure seule n’est toutefois pas suffisante et doit être associée à une thérapie comportementale.

La castration améliore ou résout souvent les problèmes de chiens fugueurs car la présence de femelles en chaleur est un motif fréquent de fugue.

Intérêt médical

Pour les mâles, l’absence de testicules supprime le risque d’affection de cet organe, tels que les tumeurs. L’hyperplasie de la prostate est une autre affection influencée par les hormones mâles et qui peut donc être prévenue par la castration.

La suppression du comportement sexuel chez le mâle castré réduit le risque qu’il se batte et soit blessé (ou blesse ses congénères !).

Chez les femelles, les risques d’affections des organes reproducteurs disparaissent également avec leur ablation :

– tumeurs ou kystes ovariens ;

– pyomètre (infection de l’utérus avec production de pus) si l’utérus est également ôté ; toutefois, l’ovariectomie seule limite très significativement le risque, car cette affection est intimement liée au cycle hormonal.

La castration de la chienne est également bénéfique pour :

– traiter le diabète ; les traitements à l’insuline ne permettent pas de stabiliser la glycémie chez les chiennes entières, à causes des variations hormonales lors du cycle sexuelle.

– prévenir les tumeurs mammaires, fréquentes chez la chienne. Le risque d’apparition est très significativement réduit si la castration est pratiquée avant les premières chaleurs. Un bénéfice est toujours obtenu si l’intervention a lieu avant les deuxièmes chaleurs.

Inconvénients de la castration

L’affirmation selon laquelle le mâle a besoin d’exercer une activité sexuelle pour son épanouissement ou la femelle doit faire une portée pour être équilibrée relève des idées reçues.

Les modifications hormonales liées à la castration peuvent favoriser une prise de poids. Il convient donc de surveiller son évolution et d’adapter si besoin l’ alimentation et l’exercice. Pour les chien(ne)s prédisposé(e)s à l’embonpoint, une diminution d’emblée de l’apport énergétique est conseillée.

D’autres complications de la castration ont été constatées, mais leur incidence est généralement faible : l’incontinence urinaire hormono-dépendante est la complication la plus fréquente chez les femelles. Elle peut être traitée par l’administration d’hormones de substitution.

Quel est le meilleur âge pour faire castrer ?

La recommandation habituelle est de pratiquer la castration entre l’âge de 6 et 12 mois selon la taille adulte du chien.

A ces âges là, la castration n’a plus d’incidence sur la croissance et, pour les femelles, les premières chaleurs ne se sont pas encore produites, ce qui assure un bénéfice maximum pour la prévention des tumeurs mammaires.

Clinique de Soumoulou

~|elegant-themes~|elegant-themes-icon~|

4bis avenue Lasbordes, 64420 Soumoulou

~|elegant-themes~|elegant-themes-icon~|

05 59 04 60 31

~|elegant-themes~|elegant-themes-icon~|}

Lu-Ve : 9h-12h // 14h-19h
Sa : 9h-12h // 14h-17h

~|elegant-themes~|elegant-themes-icon~|U

Consultations sur rendez-vous

Clinique de Ger

~|elegant-themes~|elegant-themes-icon~|

1030 rue du Gleysia, 64530 Ger

~|elegant-themes~|elegant-themes-icon~|

05 62 31 55 34

~|elegant-themes~|elegant-themes-icon~|}

Lu-Ve : 9h-12h // 14h-19h
Sa : 9h-12h // 14h-17h

~|elegant-themes~|elegant-themes-icon~|U

Consultations sur rendez-vous