La teigne chez le chat

La teigne est une mycose, provoquée par des champignons, les dermatophytes, que l’on retrouve sur la peau et à la base des poils et des griffes chez les animaux. Ceux que l’on rencontre le plus fréquemment chez les carnivores domestiques appartiennent aux espèces Microsporum canis et Trichophyton mentagrophytes. La teigne est transmissible à l’homme (il s’agit d’une zoonose), et la principale source de contamination pour l’être humain est le chat.

Comment reconnaître la teigne ?

► Chez le chat (et chez le chien) : Le plus souvent, il est possible d’observer sur la tête, des lésions circulaires, relativement circonscrites, sans poils, et présentant parfois des pellicules (squames). La plupart du temps, l’animal se gratte peu ou pas. Toutefois, certains animaux, et particulièrement des chats, peuvent être « porteurs sains », c’est-à-dire porteurs de teigne et contagieux, sans présenter aucune lésion visible. Certains animaux peuvent en revanche présenter une teigne étendue touchant l’ensemble du corps, avec lésions croûteuses et démangeaisons.

Enfin, chez certains chiens qui aiment fouiner dans le sol ou jouer avec des hérissons, on peut parfois observer sur le museau une lésion bien circulaire très rouge, parfois purulente, appelée « kérion », et due à Trichophyton erinacei (du hérisson)

► Chez l’homme, on parle de lésions « d’herpès circiné », rondes, rouges, bien délimitées, et qui grattent, situées dans les zones du corps en contact avec les animaux : poignets, mains, bras, cou, visage, etc. Les femmes et les enfants sont plus souvent atteints que les hommes (qui possèdent une protéine protectrice de la peau, dépendante des hormones masculines). Toute lésion suspecte devra être montrée au médecin, mais cette maladie de peau se soigne très bien.

Comment la teigne se transmet-elle ?

La teigne est extrêmement contagieuse : les spores des dermatophytes passent d’un animal à un autre ou d’un animal à l’homme de deux façons différentes :

► Par contact direct avec la peau ou les poils de l’animal porteur du champignon

► Indirectement, par contact avec du tissu, de la moquette, de la laine, etc., sur lesquels se trouvent des spores, très résistantes dans le milieu extérieur (elles conservent leur pouvoir infectant jusqu’à un an !!)

Comment s’assurer qu’il s’agit bien de la teigne ?

En cas de suspicion de teigne sur un chat (ou un chien), il est important d’avoir un diagnostic de certitude, d’une part pour pouvoir traiter efficacement l’animal, d’autre part pour pouvoir agir sur l’environnement : désinfection de l’habitat, surveillance des humains au contact de l’animal. Il existe actuellement trois méthodes de diagnostic de la teigne :

► Examen du pelage de l’animal suspect avec une lampe spéciale (lampe de Wood) qui émet une lumière ultra-violette ; les poils porteurs de spores de dermatophytes apparaissent fluorescents. Toutefois, en l’absence de fluorescence, on ne peut cependant pas exclure la possibilité d’une teigne, car certains dermatophytes ne sont pas visibles en lumière de Wood.

► Examen microscopique direct des poils : les poils atteints ont un aspect caractéristique, comme « rongés » et entourés d’un manchon de spores.

► En dernier recours, si les deux précédentes méthodes donnent des résultats négatifs, mais que l’on suspecte fortement une teigne, le vétérinaire prélèvera des poils en périphérie des lésions caractéristiques et transmettra à un laboratoire d’analyses médicales, où ils seront mis en culture sur un milieu spécial. Cette méthode demande un peu plus de temps.

Comment se débarrasser de la teigne ?

Il est important d’agir le plus rapidement possible, pour traiter l’animal atteint, pour limiter les risques de contagion humaine, et pour éviter la dissémination de spores dans le milieu.

► Chez l’animal infecté, il est d’usage d’associer un traitement externe et interne ; sur les lésions bien localisées, une pommade ou lotion antimycosique sera appliquée en débordant largement. En cas de lésions multiples étendues à tout le corps, la solution sera passée à l’éponge. En parallèle, l’animal recevra quotidiennement par voie orale un médicament antimycosique, pendant une durée de plusieurs semaines. Les spores étant très résistantes, le traitement ne sera interrompu que lorsque deux cultures fongiques réalisées à 15 jours d’intervalle se seront révélées négatives.

► Dans une famille, si un animal est atteint de teigne et que les enfants (ou les adultes) présentent des lésions rondes qui grattent, il convient de consulter au plus vite son généraliste en lui précisant le diagnostic de teigne sur l’animal domestique. S’il n’y a pas encore eu de contamination, il faut éviter de trop manipuler l’animal, bien se laver les mains après l’avoir touché, et rester vigilant. Au niveau de la maison, il est important de passer fréquemment l’aspirateur et détruire les sacs, afin de se débarrasser des spores résistantes. Dans une collectivité de chats (élevage…), il sera nécessaire d’être très rigoureux, mais aussi de traiter à fond l’environnement (solution antimycosique, voire utilisation de fumigènes).

Conclusion :

La teigne est une maladie relativement fréquente, mais bénigne, dont on vient facilement à bout, moyennant un traitement approprié et un peu de patience. La découverte d’une lésion suspecte sur votre enfant devra vous conduire chez le généraliste, mais aussi chez le vétérinaire avec votre animal !

Clinique de Soumoulou

~|elegant-themes~|elegant-themes-icon~|

4bis avenue Lasbordes, 64420 Soumoulou

~|elegant-themes~|elegant-themes-icon~|

05 59 04 60 31

~|elegant-themes~|elegant-themes-icon~|}

Lu-Ve : 9h-12h // 14h-19h
Sa : 9h-12h // 14h-17h

~|elegant-themes~|elegant-themes-icon~|U

Consultations sur rendez-vous

Clinique de Ger

~|elegant-themes~|elegant-themes-icon~|

1030 rue du Gleysia, 64530 Ger

~|elegant-themes~|elegant-themes-icon~|

05 62 31 55 34

~|elegant-themes~|elegant-themes-icon~|}

Lu-Ve : 9h-12h // 14h-19h
Sa : 9h-12h // 14h-17h

~|elegant-themes~|elegant-themes-icon~|U

Consultations sur rendez-vous